Les 9 points essentiels pour photographier lors d’une rencontre entre amis

Photographier des inconnus dans la rue, après quelques sessions, ça devient facile. Surtout après avoir  compris qu’on risque peu de retrouver les personnes que l’on photographie. Mais pour photographier ses amis, dans des moments où ils restent naturels, c’est une autre paire de manche. Parce qu’on les connaît, parce qu’ils n’ont pas l’habitude d’être pris en photo les premières fois… Bref, pour plein de raisons, mais qu’il va falloir de nouveau mettre à mal ! Car du fait de partir en terrain connu, il y a plein d’avantages qu’on ne trouve pas en photos de rue. Mais comment bien gérer les sessions photos quand on se retrouve dans un groupe avec ses amis ?

  • Osez sortir votre appareil : Et oui, c’est le premier point, à la fois le plus simple ou le plus difficile. Surtout si ce sont des amis que l’on connaît depuis longtemps, et qui n’ont pas l’habitude de nous voir avec notre appareil braqué sur eux. Qu’importe, sortez l’instrument dès le début de la rencontre, que ce soit en soirée, en week-end, à la plage, ou en repas. Même si au début ça va paraître étrange, vos amis se feront rapidement à vous voir avec l’appareil dans les mains.
Expressions
Les amis qui s’expriment
  • Déclenchez souvent, dès le début : Un appareil photo braqué sur eux, et voici vos amis qui deviennent bloqué et non naturels… tout ce que je déteste ! Et je ne parle même pas du bruit du déclencheur. C’est pour ça qu’il va falloir qu’ils s’habituent. Dès le début de la rencontre, photographiez souvent, même si les photos ne sont pas bonnes. Le but est ici de s’effacer, qu’ils ne portent plus attention ni à l’objectif braqué sur eux, ni au son émis par l’appareil. Au bout d’un moment (très souvent rapide !), ils s’habituent et redeviennent naturels.
Le sourire
Les amis qui rigolent
  • Cherchez les moments simples d’expressions fortes : Les discussions animées, les blagueurs, les éclats de rire… plein de petits moments qui sont en particulier ceux à photographier, car pleins d’expressions fortes. C’est ceux là qu’il faut capter en premier ! Surtout si vous avez des experts blagueurs, ou des gens qui rigolent tout le temps… Faites vous plaisir !
Les bisous
Les amis qui s’embrassent
  • Photographiez à n’importe quel moment : Quelqu’un est en train de boire ? Ou de manger d’ailleurs ? Un jeu entre vous s’instaure ? La cuisine se prépare ? Voire la table se dresse ? Bref, même ces moments qui semblent d’importance moindre peuvent donner de jolis clichés.
En buvant
Les amis qui prennent un verre
  • Montrez rapidement quelques clichés à ceux encore coincés : Certains de vos amis resteront certainement obnubilé par votre objectif, et toujours avec la même phrase : “Non mais je n’aime pas être pris en photo, je ne suis pas photogénique”. Bon, déjà, comme je leur dit toujours, il n’a de personne non photogénique, il n’y a que de mauvais photographes. Et si vous avez réussi à prendre au moment d’une expression forte – et encore mieux si c’est d’eux ! – vous pourrez leur montrer la photo sur votre écran d’appareil et leur dire “Tu vois, tu peux me faire confiance”.
En buvant 2
Les amis qui boivent
  • Faites attention à prendre tout le monde en photo : Surtout les premières fois, portez attention à prendre tout le monde en photo. L’idée est simplement de faire en sorte tout d’abord de ne blesser l’égo de personne. Par contre, une fois que c’est devenu une habitude de les prendre en photo, vous pouvez vous restreindre.
Amis
Les amis qui discutent
  • Ne gardez pas les 1273 photos prises durant la soirée : c’est un conseil qui s’applique à toutes vos sorties photos, mais rappelez-vous que ce qui compte, c’est la qualité, et non la quantité. Mieux vaut une très bonne photo d’un ami que cinq moyennes. N’hésitez pas à écrémer, mais retravaillez parfaitement les portraits qui vous semble intéressants.
Les amis qui s’esclaffent
  • Retravaillez rapidement les photos : surtout pour les premières fois, le but est vraiment de vous faire acquérir le statut de photographe du groupe. Donc il faut absolument que vos photos soient travaillées et montrées avant la rencontre suivante. Donc faites rapidement !
Les amis qui sourient
  • Et recommencez à chaque fois : Dernier conseil, toujours dans l’optique de devenir le photographe du groupe. Il faut que ça devienne naturel, à la fois pour vos amis que pour vous. Donc toutes les occasions sont bonnes !

À partir de maintenant, il n’y a plus d’excuses : combattez votre peur de prendre en photo ceux que vous connaissez, et celle de vos proches à être pris en photo. Et dites moi en commentaire si vos amis ont plutôt été choqués ou au contraire agréablement surpris de ce nouveau statut qu’est le votre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *